Telma s’engage pour la recherche scientifique

Telma s’engage pour la recherche scientifique

Partenaire du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique – MESUPRES, Telma réaffirme son engagement à promouvoir la recherche scientifique malagasy et internationale.

A partir de ce jeudi 27 octobre, Telma Madagascar met à la disposition de l’Observatoire Malagasy de Radio Astronomie –OMRA- ses installations sises à Arivonimamo afin de lui permettre, par l’intermédiaire du MESUPRES, de contribuer aux efforts conjoints pour renforcer la coopération internationale en Radio Astronomie.

Patrick PISAL-HAMIDA, Administrateur Directeur Général du groupe Telma et Monique RASOAZANANERA, ministre de tutelle ont signé ce jour au siège du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique la convention de partenariat qui marque le début de la nouvelle collaboration, en présence de l’Ambassadeur d’Afrique du Sud à Madagascar, Maud Dlomo.

L’Observatoire Malagasy de Radio Astronomie –OMRA-, par l’intermédiaire du MESUPRES, utilisera les antennes, les bâtiments et les différents équipements et matériels techniques et scientifiques à Arivonimamo pour effectuer tous les travaux de recherche liés au projet SKA ou Square Kilometer Array.

Il s’agit d’un projet mondial pour la mise en place du plus grand télescope du monde sur deux emplacements principaux : en Afrique du Sud et en Australie. Ayant soutenu la candidature sudafricaine pour l’hébergement de ce site, Madagascar a conclu en mars 2015, l’accord de coopération pour l’installation d’une partie de l’équipement du SKA sur le territoire malagasy.

« Telma Madagascar est fier de contribuer à ce projet extraordinaire. Cet observatoire va profiter à nos scientifiques malagasy, à tous les chercheurs et à tous les étudiants, ce qui rejoint également une de nos ambitions de promouvoir la recherche scientifique » a déclaré Patrick PISAL-HAMIDA à l’issue de la cérémonie.

« Une étape importante pour la recherche et pour la science est franchie ce jour entre nos deux pays, à travers cette signature. Grâce à cette initiative, nous avons plus de chances de résoudre les grandes questions autour de l’univers et d’apporter des réponses aux grands défis du développement » a ajouté l’Ambassadeur d’Afrique du Sud.

« L’économie, l’agriculture, l’informatique, la santé… sont autant de domaines liés à toutes les recherches sur l’univers. Grâce à toutes les données recueillies, nous pourrions par exemple mieux gérer nos activités de production. Par ailleurs, c’est une opportunité de promotion de la filière « recherche scientifique » auprès de nos jeunes » a conclu Charles RATSIFARITANA, technicien malagasy en charge du projet.

Telma, partenaire N°1 de la recherche et de l’enseignement à Madagascar